Dharma Blog avec Simon: Le jour le plus long

Bien que nous soyons déjà au milieu d’un hiver particulièrement doux, les jours sont toujours courts et nous aimons profiter des moments où le soleil se montre. La terre est en période de repos et, pour des sociétés plus traditionnelles, ce serait aussi un moment de pause et de ressourcement. Mais, la technologie permet à notre monde moderne de ne pas prendre en compte ce rythme de la nature et de poursuivre notre activité et notre empressement habituels.

Que l’on contrôle mieux notre environnement n’est pas une mauvaise chose en soi, ainsi nous ne sommes pas démunis ou fragilisés par ses aléas mais, d’une certaine manière, nous avons de ce fait perdu un élément essentiel qui nous reliait à la terre et à la réalité. Sans ce lien, nous nous imaginons séparés, isolés du monde qui nous entoure et ce qui pourrait nous reconnecter, nous synchroniser, s’estompe rapidement dans l’oubli et l’indifférence. Ce qui pourrait ramener l’harmonie est perçu comme anodin et sans importance.
 
En même temps que nous sommes tous préoccupés par l’état de la terre, par le réchauffement climatique, la pollution, nous avons aussi oublié comment toucher et sentir cette terre, comment vivre le rythme des saisons, comment nous associer à l’ordre naturel du monde. Les jours trop courts et, parfois trop froids, de l’hiver sont-ils uniquement des moments pénibles à passer ou bien font-ils partie de l’ordre naturel des choses qui permet à la vie de fleurir ? L’immobilité apparente de l’hiver rend possible l’éclosion du printemps qui, à son tour, est nécessaire au foisonnement de l’été, puis à la récolte de l’automne. Mais, il nous est difficile de rester en contact avec cette vie dans le béton et l’aseptisation de nos villes.

Très souvent, l’activité humaine suit le même processus créatif : l’incertitude du départ, l’inconnu d’une situation nouvelle, peuvent, si nous faisons confiance, si nous ne les remplissons pas automatiquement de nos habitudes, allumer l’imagination et permettre la naissance de l’idée, de la vision, qui est suivie d’une activité réfléchie conduisant finalement à son accomplissement. On se retrouve alors dans une situation nouvelle qui nécessite encore un moment de repos, d’observation et de réflexion.
Chögyam Trungpa Rinpoche a, très tôt, réalisé qu’il était important pour la communauté Shambhala et, au delà, pour toute société, de marquer le passage des saisons, les équinoxes et les solstices. Lorsque, le mois dernier, la Conférence sur le Réchauffement Climatique se terminait à Paris, tentant désespérément de trouver des moyens d’aider la planète, nous célébrions le solstice d’hiver, le jour le plus court de l’année dans l’hémisphère nord.

Dans Shambhala, la célébration de cette occasion est appelée la Journée des Enfants : c’est un moment qui fête l’énergie nouvelle et les possibilités du futur. L’idée n’est probablement pas très éloignée de l’inspiration originale de la fête de Noël : on encourage les enfants à donner de vieux jouets à d’autres enfants, dont les parents n’auraient probablement pas les moyens de les leur offrir. Ainsi, nous nous éloignons du mercantilisme et du culte du « moi d’abord », et nous créons, qui plus est, une nouvelle occasion de recyclage.
Vers la fin de la célébration, lorsque la nuit est tombée, les enfants vont dehors à la recherche d’une bougie que l’on a déjà allumée près de là. C’est le signe du retour des jours plus longs, de l’espoir d’un futur favorable à tous, de la vie qui revient. Si, à juste titre, nous sommes soucieux de l’état de la planète, ces cérémonies peuvent nous permettre de retrouver notre lien à la réalité du monde, de nous donner une appréciation accrue du cycle naturel de la planète, et de comprendre que nous-mêmes et nos enfants partageons ce cycle éternel.
 
 
-

Nouvelles

20 Février 2017

Voulez-vous expérimenter une vie communautaire dans notre centre international de méditation ? Profitez de notre programme d'immersion Méditation en action.
En savoir plus
 
 

Plus
 
4 Novembre 2016

Vous souhaitez offrir vos compétences de management projet au service de Dechen Chöling ? C'est le moment de postuler pour ce poste pivot.
Voir le descriptif du poste

Plus
 
3 Novembre 2016

Découvrez Dechen Chöling en quelques mots : enseignement, programmes, comment participer...
Voir la vidéo
 

Plus
 
25 Avril 2016

Seul, en couple ou en famille, rejoignez-nous au Festival Shambhala 2016 ! Méditation, enseignements, découvertes, célébrations, la joie sera au RV de l'été. A ne pas manquer !

Plus
 
7 Août 2015

"Pour moi cette période, au milieu de l’été, est un des meilleurs moment de l’année à Dechen Chöling. La température agréable et la verdure n’y sont évidemment pas pour rien, mais c’est avant tout que toute une société émerge spontan...

Plus
 
Syndicate content